Le mot du Président

Le territoire d’Autan et de Cocagne  a fait l’objet d’un premier SCoT approuvé le 24 janvier 2011 sur un périmètre arrêté par le Préfet en 2006. Des extensions successives de la Communauté de communes du Sor et de l’Agout ont significativement étendu le périmètre de ce SCoT après son approbation.
Il est donc nécessaire de réviser ce premier SCoT afin de le compléter pour inclure 16 nouvelles communes et pour prendre en compte les dispositions introduites par les lois Grenelle et ALUR (pour l’accès au logement et un urbanisme rénové).

Le syndicat mixte que je préside s’est organisé pour engager cette révision. Le travail a commencé à l’automne 2015 et tous les élus du territoire sont bien sûr sollicités dans le cadre des réflexions nécessaires à l’élaboration de cette révision.
La concertation sera menée en parallèle auprès du public le plus large possible, par des expositions, des articles dans la presse, la mise à disposition de registres de concertation et de documents de synthèse au siège du syndicat mixte et des intercommunalités du SCoT au fur et à mesure de l’avancée des travaux.
Ce site internet constitue également un moyen de concertation et je vous invite à le suivre régulièrement et à donner votre avis ou poser des questions.

Le SCoT est l’occasion de s’interroger sur l’avenir du territoire. C’est un exercice de projection pour les années à venir. Des équilibres sont à rechercher afin que ce territoire se développe dans la cohérence et renforce son attractivité

Pour cela, il peut s’appuyer sur de nombreux atouts :
-    Un environnement économique régional porteur avec une métropole en croissance qui entraine désormais dans son sillage le renforcement de l’attractivité des villes moyennes proches,
-    Un véritable bassin de services, d’équipements et d’emploi qui constitue un pôle d’appui de 133 000 habitants et 57 000 actifs
-    Une stratégie active pour relever les défis économiques et une offre foncière pour l’accueil d’entreprises,
-    Un cadre de vie de qualité

Dans le cadre de cette révision, il s’agit de préparer le territoire à la mise en service de l’autoroute Toulouse-Castres prévue pour 2022 et d’anticiper les effets de l’infrastructure afin d’en faire un véritable outil d’aménagement et de développement durable.

Nous souhaitons vous associer à la construction de ce projet et nous vous invitons à prendre connaissance des travaux réalisés dans le cadre du SCoT, à faire part de vos remarques et apporter ainsi votre contribution à la réflexion des élus de ce territoire.

En vous remerciant d’avance, à bientôt

Jean-Pierre PARIS, Président